« L’ORCW est inégalable. Une qualité exceptionnelle »
René Martin

René MartinRené Martin est directeur artistique de festivals de musique classique. Il organise 1500 concerts dans le monde et est, entre autres, le créateur et l’organisateur du Festival international de piano de La Roque-d’Anthéron et de La Folle journée de Nantes.

Pendant plus d’un an, une équipe de la RTBF radio, formée par Thierry Vangulick et Patrice Hardy, a suivi l’Orchestre de Chambre dans ses pérégrinations en Belgique et à l’étranger, pour tenter de capter ce qui fait la force et l’excellence de cet ensemble unique en Belgique.

Extraits de ce reportage :

« Gare de Lille. Les membres de l’ensemble se retrouvent avec plaisir pour un nouveau voyage, le Festival de la Grange de Meslay à Tours. Un des plus prestigieux festivals de musique de chambre en Europe, n’y sont invités que les meilleurs ensembles et les solistes les plus réputés. Un rendez-vous très important pour l’orchestre qui aura une belle occasion de faire parler de lui sur la scène internationale. Et puis, il accueille les plus grands noms de la musique classique, et parmi eux, Augustin Dumay et Gérard Caussé, un virtuose de l’alto. Une affiche qui a tout pour séduire le public très exigeant.

Si l’accueil du public a été très enthousiaste, celui de René Martin, l’organisateur du Festival, est carrément dythirambique :

  • « Le premier concert est extraordinaire, je trouve. Avec l’orchestre, avec Augustin (Dumay), et puis Gérard Caussé, la complicité qu’il y a avec les… la relation du chef avec l’orchestre, c’est formidable, vraiment formidable. Et je trouve que l’orchestre, dans le répertoire dit « classique », enfin Mozart, Haydn, ils sont quasiment inégalables. Ils atteignent aujourd’hui, je trouve, une qualité exceptionnelle (…) C’est vrai que c’est très très difficile d’interpréter Mozart ou interpréter Haydn. Et là, on obtient quelque chose… la dynamique, la respiration, enfin tout est là (…) J’organise 1500 concerts dans le monde aujourd’hui ».

Ça devient une référence, l’Orchestre de Chambre de Wallonie ?

  • « Pour moi, c’est une référence. Vous voyez, le Festival de la Grange de Meslay, c’est un festival extrêmement prestigieux, c’est un festival où tous les grands orchestres de chambre sont venus : English Chamber, l’Orchestre de Richter avec SviatoslavRichter, enfin, tous les grands orchestres sont venus ici, et je trouve que le concert que l’on vient d’entendre est digne de ce nom, c’est-à-dire… nous sommes au même niveau. Et je pense que je vais réinviter l’orchestre… je vais engager une collaboration avec eux, parceje trouve qu’ils méritent d’ête soutenus et d’être reconnus ». (René Martin)

 

« L’ORCW est dans le dernier carré »

Gérard Caussé
Altiste

Gérard Caussé, ami de toujours d’Augustin Dumay, est lui aussi très élogieux :

« Je pense qu’il (l’orchestre) est dans le dernier carré. Ces 10 années l’ont hissé vraiment à un très haut niveau. Il n’y a pas de doute, ils sont vraiment super… »

 


« L’orchestre Royal de Chambre de Wallonie est un des meilleurs ensembles mondiaux »

Jean-Pierre Wallez

Violoniste et chef d’orchestre
Directeur musical de l’ORCW (1987 > 1990)

Jean-Pierre Wallez


« Quel chemin parcouru par l’ORCW depuis les années 80, depuis le temps où j’enrichissais leur répertoire des classiques du 20e siècle! 

Leur rapidité d’adaptation, leur flexibilité au travers des différents styles, leur professionnalisme et surtout l’équilibre et la beauté de leur sonorité, les placent incontestablement aujourd’hui au niveau des meilleurs ensembles mondiaux« .

Jean-Pierre Wallez


 

Partager

Laisser un commentaire