Sur les pas de Georges Onslow, le « Beethoven français »

Le samedi 10 juin 2023
  • À 20:00
Wavre, La Sucrerie

À propos de cet événement

George Onslow était un « gentleman musicien », il n’avait pas besoin de composer ou de jouer de la musique pour gagner sa vie en raison de son ascendance aristocratique. Il était pourtant à la fois extrêmement accompli et très respecté par nombre de ses contemporains et confrères, tels Berlioz et Schumann. Ce dernier le considérait comme l’un des continuateurs de l’histoire de la musique de chambre pour cordes, digne successeur de Haydn, Mozart et Beethoven.

Le Quintette à cordes n° 10 en fa mineur op. 32 fut publié pour la première fois en 1827, l’année de la mort de Beethoven. L’ombre de ce compositeur austro-allemand plane ici sur l’écriture d’Onslow, depuis le drame orageux des mouvements externes jusqu’à certaines tournures harmoniques ici ou là. Onslow était devenu un compositeur chevronné et accompli dans le domaine du quintette, et il explore tout le potentiel des ressources du genre, répartissant le matériau entre les interprètes, chargeant l’ensemble d’échanger différentes idées et attribuant des mélodies distinctives à tel ou tel instrument au milieu de la texture. Dans son ensemble, ce quintette réalise un équilibre magistral entre stabilité et imprévisibilité.

Pascal Crismer, violon
Jean-Frédéric Molard, violon
Anne Pingen, alto
Hans Vandaele, violoncelle
Philippe Cormann, contrebasse

Programme :

  • Ludwig van Beethoven, Trio a cordes n°2 op. 8 (1797) « Sérénade pour violon, alto et violoncelle en  majeur »
  • Ludwig van Beethoven, Quintette a cordes, arrangement de C.Khym de la sonate pour piano et cor op 17

_____ Pause

  • George Onslow, Quintette à cordes n°10 en fa mineur op.32

Pascal Crismer, violon

Né à Mouscron, Pascal Crismer entreprend rapidement des études musicales à l’académie de musique, sous la direction de M. Robert Van Engeland, concertmeister à l’Orchestre Philharmonique de Lille.

Admis au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, il y obtient d’emblée les 1ers Prix de Violon et de Solfège.  C’est également avec succès qu’il suivra les cours du diplôme supérieur de Musique de Chambre (classe de M. Andre Siwy) et de Violon (classe  de M. Agustin Leon Ara).

Son intérêt marqué pour la musique de chambre lui donne l’opportunité de diriger en tant que violon-conducteur l’Ensemble d’archets du Conservatoire de Bruxelles lors de concerts en Belgique et à l’étranger : Festivals du Caire, Murcia, Barcelone, Canaries, Granada…

Par la suite, il se perfectionne auprès de M. Jean-Pierre Wallez, professeur au conservatoire de musique de Genève, Suisse.

De 1983 à 2015, il occupe la place de professeur-assistant du cours de violon au Conservatoire Royal de musique de Bruxelles, dans la classe d’Agustin Leon Ara, puis d’Endre Kleve, son successeur. Depuis septembre 2015, il occupe la place de professeur de violon invité au Conservatoire Royal de musique de Gand ( HoGent )

En 1985, il est invité à se joindre à l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie en qualité de premier violon et occupe depuis 1993 la place de leader des seconds violons.

Outre sa présence en tant que leader des seconds violons au sein de l’ensemble I Fiamminghi , Pascal Crismer a été premier violon du PIXEL Quartet, membre de l’ensemble Rosamunde et du Trio à clavier Letourneur.

Ses activités de chambriste l’ont emmené à se produire au côté d’artistes de renom tel que Augustin Dumay, Maria Joao Pires, Nikita Borisoglebsky, Pavel Gomziakov, Valentina Igoshina, Louis Lortie, Vanessa Wagner, Frank Braley, Alessandro Moccia ..

Pascal Crismer joue un violon du luthier belge Philippe Poissonniez, inspiré de Guarneri del Gesù.


Né en 1975, Jean-Frédéric Molard a commencé le violon sous la direction de son père au Conservatoire de Tours puis de 1990 à 1994 au Conservatoire Supérieur de Paris (C.N.R.).

En 1994, il entre au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles dans la classe de Endre Kleve. Il y obtient dès la première année son premier prix de violon et l’année suivante celui de musique de chambre dans la classe de André Siwy.

C’est en 1999 qu’il termine ses études musicales au C.R.M.B. par l’obtention des diplômes supérieurs de musique de chambre avec grande distinction et de violon avec distinction dans les classes de Serge Bément et de Endre Kleve.

Depuis 1998 Jean-Frédéric Molard est membre de l’Orchestre de Chambre de Wallonie et est régulièrement appelé au sein de l’Orchestre Philharmonique de Liège

Jean-Frédéric Molard est lauréat de la fondation Mathilde Horlait-Dapsens.

En 2003, il a rejoint le groupe « Soledad » avec lequel il se produit tant en Belgique qu’à l’étranger.


Anne Pingen, alto

Anne Pingen a obtenu ses diplômes supérieurs de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Musique de Mons.

En 1977, elle est lauréate du Concours Pro Civitate, ce qui l’amène déjà à se produire en soliste en Belgique et à l’étranger. Elle devient rapidement chargé de cours de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Musique de Mons.

Passionnée de musique de chambre, elle entre en 1982 dans l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, alors sous la direction de Philippe Hirshhorn, au pupitre de soliste des seconds violons.

En 1990, elle passe au pupitre d’alto solo de l’orchestre, ce qui lui permet de se produire régulièrement en soliste, notamment sous la direction de chefs réputés comme Jean-Pierre Wallez et Georges Octors. Elle est actuellement chef de pupitre des alti.

Anne Pingen est directrice de l’Ecole de musique de Lasne, programmatrice de la saison de concerts au Château de Chimay, pour le Prince et la Princesse de Chimay, et de la saison de concerts « Les Soirées Musicales de Mont-sur-Marchienne », une des plus anciennes séries de concerts en Belgique.

Elle joue sur un alto Giambattista Guadagnigni de 1743.


Hans Vandaele, violoncelle

Hans Vandaele est chef de pupitre des violoncelles et basses de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

Hans Vandaele a étudié le violoncelle au Conservatoire de Musique d’Ostende, puis auprès de Hans Mannes au Lemmeninstitut de Louvain et au KVMC d’Anvers.

Il a remporté le 1er prix « Bulcke Kenipel » ainsi que le 1er prix « Dexia Classics ».

Il a travaillé dans différents orchestres : Beethoven Academie, Brussels Philharmonique… Il enseigne le violoncelle dans les académies de Willebroek et Torhout.

Depuis 2010, Hans Vandaele est violoncelle solo de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.


Philippe Cormann, contrebasse

Philippe Cormann, lauréat du Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles en contrebasse et en musique de chambre, commence sa carrière au sein de l’ Opéra  Royal de Wallonie.

Il est ensuite successivement membre de l’Orchestre Symphonique de la RTBF, de l’ensemble I Fiamminghi et l’ensemble Musiques Nouvelles.
Il fonde avec Pierre Brunello, pianiste, le Duo Arpeggione et sera contrebassiste de l ensemble Soledad durant plusieurs années.
Il participe à de nombreux projets culturels sans frontières de style ni de genre et se définit plutôt comme « itinérant ».

Philippe Cormann est actuellement professeur de contrebasse au Conservatoire Royal de Musique de Mons et contrebassiste au sein de l’ Orchestre Royal de Chambre de Wallonie.

Partager