Les adieux / Les Soirées Musicales de Mont-sir-Marchienne

Le samedi 20 avril 2024
  • À 20:00
Montigny-le-Tilleul, Hôpital Vésale, Auditorium René de Cooman

À propos de cet événement

Pour clôturer leur saison, les Soirées Musicales de Mont-sur-Marchienne convient l’orchestre sous la direction de Vahan Mardirossian. Au programme de cette soirée : Haydn, Salieri et Mozart avec sa Symphonie Concertante dans laquelle se mêleront avec subtilité les timbres du violon de Jean-Frédéric Molard et de l’alto d’Anne Pingen.

Auteur d’opéras avant tout, Salieri n’a laissé que peu d’œuvre orchestrales, et n’a pas composé de symphonie à proprement parler… Sa « Sinfonia Veneziana », en effet, s’appuie sur des extraits de deux de ses opéras.
À Vienne, l’ascension musicale de Salieri coïncide avec le deuxième séjour de son cadet, Mozart, en 1768. Arrivé dans la capitale impériale, Mozart ne sait rien de ce compositeur, tandis que Salieri connaît très bien la renommée de cet enfant prodige de douze ans.

La Symphonie Concertante pour violon et alto et orchestre de Mozart est un chef-d’oeuvre incontournable de la musique classique. Mozart, qui appréciait le timbre de l’alto, y a harmonisé les voix du violon et de l’alto, créant ainsi un dialogue expressif et d’une virtuosité technique exigeante pour les deux solistes.

On attribue la paternité de la musique symphonique à Haydn. Il a écrit plus de 100 symphonies empruntes d’inventivité et d’humour. Avec « Les Adieux », on lui doit la première revendication syndicale des musiciens ! La symphonie s’achève en effet par le départ échelonné de tous les musiciens, pour ne laisser finalement que deux seuls violons, afin de faire comprendre au Prince Nikolaus Esterhazy que les musiciens de la cour, résidant depuis plusieurs mois à Esterháza, avaient hâte de rejoindre leur famille.

_____

Anne Pingen, alto
Jean-Frédéric Molard, violon
Vahan Mardirossian, direction

_____

Programme (En savoir plus)

  • Antonio Salieri, Sinfonia Veneziana
  • Wolfgang Amadeus Mozart, Symphonie Concertante pour violon et alto et orchestre
  • Joseph Haydn, Symphonie n°45 en fa dièse mineur « les adieux »

Anne Pingen, alto

Anne Pingen a obtenu ses diplômes supérieurs de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Musique de Mons.

En 1977, elle est lauréate du Concours Pro Civitate, ce qui l’amène déjà à se produire en soliste en Belgique et à l’étranger. Elle devient rapidement chargé de cours de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Musique de Mons.

Passionnée de musique de chambre, elle entre en 1982 dans l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, alors sous la direction de Philippe Hirshhorn, au pupitre de soliste des seconds violons.

En 1990, elle passe au pupitre d’alto solo de l’orchestre, ce qui lui permet de se produire régulièrement en soliste, notamment sous la direction de chefs réputés comme Jean-Pierre Wallez et Georges Octors. Elle est actuellement chef de pupitre des alti.

Anne Pingen est directrice de l’Ecole de musique de Lasne, programmatrice de la saison de concerts au Château de Chimay, pour le Prince et la Princesse de Chimay, et de la saison de concerts « Les Soirées Musicales de Mont-sur-Marchienne », une des plus anciennes séries de concerts en Belgique.

Elle joue sur un alto Giambattista Guadagnigni de 1743.


Né en 1975, Jean-Frédéric Molard a commencé le violon sous la direction de son père au Conservatoire de Tours puis de 1990 à 1994 au Conservatoire Supérieur de Paris (C.N.R.).

En 1994, il entre au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles dans la classe de Endre Kleve. Il y obtient dès la première année son premier prix de violon et l’année suivante celui de musique de chambre dans la classe de André Siwy.

C’est en 1999 qu’il termine ses études musicales au C.R.M.B. par l’obtention des diplômes supérieurs de musique de chambre avec grande distinction et de violon avec distinction dans les classes de Serge Bément et de Endre Kleve.

Depuis 1998 Jean-Frédéric Molard est membre de l’Orchestre de Chambre de Wallonie et est régulièrement appelé au sein de l’Orchestre Philharmonique de Liège

Jean-Frédéric Molard est lauréat de la fondation Mathilde Horlait-Dapsens.

En 2003, il a rejoint le groupe « Soledad » avec lequel il se produit tant en Belgique qu’à l’étranger.


 

Bon à savoir

Auditorium René De Cooman, rue de Gozée, 706, 6110 Montigny-le-Tilleul
Renseignements : org@soireesmusicalesmsm.be - lessoireesmusicalesmsm.be - 0487 47 84 51
Réservations : par paiement au compte des Amis de l'Académie : BE23 0682 1518 1591
Partager