Apologie de Carmen / ORCW, Orchestre de Douai, Vahan Mardirossian, Svetlin Roussev

Le mardi 4 octobre 2022
  • À 20:30
Douai (France), Auditorium Henri Dutilleux

À propos de cet événement

Place aux percussions !

L‘Orchestre de Douai / Région Hauts de France et l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie., présentent, sous la direction de Vahan Mardirossian, un programme qui fera place belle aux percussions. Dès la moitié du 19ème siècle, la place des percussions au sein des orchestres a considérablement évolué. Léonard Bernstein et Rodion Chtchedrine ont composé des œuvres pour cordes et percussions uniquement, en occultant volontairement les vents.  A la demande d’Isaac Stern, Bernstein composa sa Sérénade, une œuvre concertante pour violon et orchestre. Il s’inspira du « Banquet » de Platon où chaque mouvement retranscrit en musique les paroles des grands philosophes présents au banquet. Le violoniste Svetlin Roussev les rejoindra ensuite sur scène pour interpréter la « Suite Carmen »que le compositeur russe Chtchedrine  a écrit pour permettre à son épouse, la grande ballerine Maya Plisetskaya, de réaliser son rêve d’incarner la célèbre gitane.

Orchestre de Douai / Région Hauts de France
Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Vahan Mardirossian, direction
Svetlin Roussev, violon

Programme :

  • Leonard Bernstein, Sérénade d’après « Le Banquet de Platon » pour violon solo, orchestre à cordes, harpe et percussion
  • Georges Bizet / Rodion Shchedrin, Suite « Carmen »

_____

Co-production Orchestre de Douai / Région Hauts de France – Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Captation


Orchestre de Douai – Région Hauts-de-France

Fondé en 1971, l’Orchestre de Douai – Région Hauts-de-France est une grande formation symphonique, au répertoire large et accessible à tous. Sous la direction d’Henri Vachey, son fondateur, puis de Stéphane Cardon et de Jean-Jacques Kantorow depuis 2013, l’Orchestre de Douai – Région Hauts-de-France a donné plus de 1.500 concerts dans 201 villes de sa région d’origine, mais aussi dans toute la France (Martinique comprise) et à l’étranger (Belgique, Allemagne, Grande-Bretagne, Autriche, Italie, Espagne, Pologne…).
C’est ainsi qu’il réunit chaque année près de 25 000 auditeurs.

En 1985, il a remporté le Prix d’Honneur de la Ville de Vienne (Autriche) et le Premier Prix «absolu» de la Ville de Stresa (Italie) un an plus tard, se distinguant parmi des formations réputées venues du monde entier !

L’Orchestre s’est exprimé à de nombreuses reprises sur Radio-France et sur les principales chaînes de télévision, comme TF1 avec 2 concerts enregistrés lors de la saison 2000/2001, France 2 avec 9 collaborations aux émissions de Jacques Martin et Arte.

De plus l’Orchestre a publié 10 disques, respectivement consacrés à Massenet, à la «Danse des Morts» de Claudel et Honegger (Grand Prix de l’Académie du Disque Français), à Pierné, à la musique de films et de scène d’Honegger, à quatre œuvres d’Henri Vachey, à des pages célèbres de la musique symphonique, à «L’An Deux Mille», création de Pierre Jansen et ainsi qu’en 2001 et 2003, à des «Musiques pour petits et grands». En 2007, à l’occasion de son millième concert, il a publié un coffret CD/DVD consacré à Carmina Burana de Carl Orff (3 diapasons), enregistrement “live” du concert donné à Gayant Expo. En 2011, il édite Entre terres, 5 tableaux pour récitant, orchestre et chœurs de Nicolas Bacri et Philippe Murgier (Ring d’or décerné par Classic Info). Enfin, en 2016, il grave aux éditions arcantus un CD consacré à deux compositeurs du Nord : Edouard Lalo et Albert Roussel (****, excellent disque dans Classica).


Vahan Mardirossian, chef d’orchestre – Piano

Après avoir passé 9 ans à la tête de l’Orchestre de Caen (2010-2019), Vahan Mardirossian est nommé Chef Principal du City Chamber Orchestra of Hongkong (CCOHK) en septembre 2019 et Directeur musical de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (ORCW) à partir de janvier 2020. Il est également Directeur Musical de l’Orchestre National de Chambre d’Arménie (NCOA) depuis 2011.

Pianiste reconnu internationalement et chef d’orchestre, Vahan Mardirossian combine depuis plusieurs années ses deux passions en dirigeant les concertos du clavier (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Grieg, Chostakovitch…). En tant que soliste, il s’est produit sous la direction de grands chefs tels que Kurt Masur, Paavo Järvi, Yutaka Sado, John Axelrod, Yuri Ahronovith… et a enregistré plusieurs disques consacrés à Schubert, Brahms, Bach, Händel, Beethoven, Tanguy, Mulsant…

La rencontre avec Kurt Masur est déterminante dans la carrière de Vahan Mardirossian. A l’invitation du Maestro, il dirige l’orchestre de Manhattan School lors d’un séminaire de direction d’orchestre à New York. Cette opportunité orientera définitivement sa carrière dans cette voie.

En 2005, Vahan Mardirossian crée l’orchestre « Maestria » avec lequel il se produit dans toute la France, dont Paris au Théâtre des Champs-Élysées et Toulouse à la Halle aux Grains.

Il est régulièrement invité à diriger des orchestres prestigieux tels que le NHK Symphony Orchestra,  le New Japan Philharmonic Orchestra, le Tokyo Philharmonic Orchestra, le Prague Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre Symphonique de Moscou « Russian Philharmonic », l’Orchestre Sinfonica de Sanremo, le Real Orchestra Sinfonica de Sevilla, le Philharmonie Südwestfalen, l’Orchestre Colonne…

Il a collaboré avec des solistes de renommée internationale comme Ivry Gitlis, Alexander Markov, Augustin Dumay, Akiko Suwanai, Sergeï Babayan, Alexandre Kantorow, Lars Vogt, Vladimir Sverdlov-Ashkenazy, Diemut Poppen, Brigitte Engerer, Xavier Phillips, Kun Woo Paik, Richard Galliano, Viktoria Postnikova, Daishin Kashimoto, Sergueï Nakariakov, Gary Hoffmann, Alexander Chaushian, Roland Pidoux, Alexandra Soumm, Alexander Ghindin, Igor Tchetuev,  Polina Leschenko, Ashley Wass, Jean-Marc Phillips-Varjabedian, le Trio Wanderer, Jean-Claude Pennetier, Jacques Rouvier, Svetlin Roussev, Marc Coppey, Pavel Vernikov, Nicolas Dautricourt, Stéphane Béchy, Guy Touvron, Stéphanie-Marie Degand, …

Son vaste répertoire s’étend des chefs-d’œuvre baroques aux œuvres contemporaines (Tanguy, Saariaho, Rautavaara, Hersant, Dutilleux, Rihm, Kagel, Crumb, Ligeti, Mulsant, Canat de Chizy…).

Site officiel : vahanmardirossian.com
Crédit photo @ Rino Noviello


Svetlin Roussev, violon

Artiste charismatique d’une virtuosité et d’une intensité remarquable, Svetlin Roussev aborde le grand répertoire du violon de la période baroque à la musique contemporaine. Ardent interprète de la musique slave et propagateur, en particulier, de la musique de son pays d’origine, la Bulgarie, Svetlin Roussev est musicien de l’année 2006 en Bulgarie et a reçu en 2007, la « Lyre de Cristal », distinction décernée par le ministère de la Culture Bulgare.

Svetlin Roussev commence en Bulgarie, son pays natal, des études musicales qui l’amènent au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1991. Sous la conduite de Gérard Poulet, Devy Erlih puis Jean-Jacques Kantorow, il obtient un 1er prix de Violon, à l’unanimité et un 1er Prix de Musique de Chambre en 1994.

Lauréat de nombreux concours internationaux (Indianapolis, Melbourne,  Long-Thibaud…) il obtient le 1er Grand Prix, le Prix Spécial du Public et un Prix Spécial pour un concerto de Bach au Concours International de Violon de Sendaï (Japon).

Svetlin Roussev est maintenant Professeur de Violon au CNSMDP et violon solo de l’Orchestre Philharmonique de Radio France ainsi que du Seoul Philharmonic Orchestra.

Invité en tant que soliste par de nombreux orchestres, il a joué notamment sous la direction de Myung-Whun Chung, Léon Fleisher, Yehudi Menuhin, Yuso Toyama, Marek Janowski, Raymond Leppard, John Axelrod, Arie Van Beek, François-Xavier Roth, Jean-Jacques Kantorow, Denis Russel-Davies, Emil Tabakov… Il s’est produit dans des salles telles que le Théâtre des Champs-Elysées, la Cité de la Musique, Salle Pleyel, la Halle aux Grains de Toulouse, le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, le Sumida Triphony Center Hall et le Suntory Hall de Tokyo, le Bolchoï de Moscou…

Svetlin Roussev est également un grand interprète de musique de chambre, notamment en trio, avec ses partenaires privilégiés, Elena Rozanova au piano et François Salque au violoncelle.

Svetlin Roussev joue le Stradivarius Camposelice de 1710, prêté par Nippon Music Foundation.

Bon à savoir

Auditorium Henri Dutilleux, 87 Rue de la Fonderie, 59500 Douai, France
Infos et réservations : orchestre-douai.fr
Partager