Concert de gala du Concours national de trompette / Vahan Mardirossian, Tristan Pfaff

Le samedi 20 mai 2023
  • À 20:00
Grand Manège - Namur Concert Hall

À propos de cet événement

Inauguré en 2021 à Namur, le Grand Manège abrite le conservatoire, le Centre d’art vocal et de musique ancienne et une salle de concert de 800 places, baptisée « Namur concert Hall », qui a pour objectif d’être un lieu de référence pour les amateurs de musique classique, ancienne ou contemporaine.

L’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie sous la direction de Vahan Mardirossian s’y produira lors du concert de gala du Concours national de trompette.

Vahan Mardirossian, direction
Tristan Pfaff,
piano

Programme (à compléter) :

Dmitri Chostakovitch : Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes en do mineur, opus 35


Vahan Mardirossian, chef d’orchestre – Piano

Après avoir passé 9 ans à la tête de l’Orchestre de Caen (2010-2019), Vahan Mardirossian est nommé Chef Principal du City Chamber Orchestra of Hongkong (CCOHK) en septembre 2019 et Directeur musical de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (ORCW) à partir de janvier 2020. Il est également Directeur Musical de l’Orchestre National de Chambre d’Arménie (NCOA) depuis 2011.

Pianiste reconnu internationalement et chef d’orchestre, Vahan Mardirossian combine depuis plusieurs années ses deux passions en dirigeant les concertos du clavier (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Grieg, Chostakovitch…). En tant que soliste, il s’est produit sous la direction de grands chefs tels que Kurt Masur, Paavo Järvi, Yutaka Sado, John Axelrod, Yuri Ahronovith… et a enregistré plusieurs disques consacrés à Schubert, Brahms, Bach, Händel, Beethoven, Tanguy, Mulsant…

La rencontre avec Kurt Masur est déterminante dans la carrière de Vahan Mardirossian. A l’invitation du Maestro, il dirige l’orchestre de Manhattan School lors d’un séminaire de direction d’orchestre à New York. Cette opportunité orientera définitivement sa carrière dans cette voie.

En 2005, Vahan Mardirossian crée l’orchestre « Maestria » avec lequel il se produit dans toute la France, dont Paris au Théâtre des Champs-Élysées et Toulouse à la Halle aux Grains.

Il est régulièrement invité à diriger des orchestres prestigieux tels que le NHK Symphony Orchestra,  le New Japan Philharmonic Orchestra, le Tokyo Philharmonic Orchestra, le Prague Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre Symphonique de Moscou « Russian Philharmonic », l’Orchestre Sinfonica de Sanremo, le Real Orchestra Sinfonica de Sevilla, le Philharmonie Südwestfalen, l’Orchestre Colonne…

Il a collaboré avec des solistes de renommée internationale comme Ivry Gitlis, Alexander Markov, Augustin Dumay, Akiko Suwanai, Sergeï Babayan, Alexandre Kantorow, Lars Vogt, Vladimir Sverdlov-Ashkenazy, Diemut Poppen, Brigitte Engerer, Xavier Phillips, Kun Woo Paik, Richard Galliano, Viktoria Postnikova, Daishin Kashimoto, Sergueï Nakariakov, Gary Hoffmann, Alexander Chaushian, Roland Pidoux, Alexandra Soumm, Alexander Ghindin, Igor Tchetuev,  Polina Leschenko, Ashley Wass, Jean-Marc Phillips-Varjabedian, le Trio Wanderer, Jean-Claude Pennetier, Jacques Rouvier, Svetlin Roussev, Marc Coppey, Pavel Vernikov, Nicolas Dautricourt, Stéphane Béchy, Guy Touvron, Stéphanie-Marie Degand, …

Son vaste répertoire s’étend des chefs-d’œuvre baroques aux œuvres contemporaines (Tanguy, Saariaho, Rautavaara, Hersant, Dutilleux, Rihm, Kagel, Crumb, Ligeti, Mulsant, Canat de Chizy…).

Site officiel : vahanmardirossian.com
Crédit photo @ Rino Noviello


Tristan Pfaff, piano
Pianiste au jeu unique et doté d’une technique supérieure, « Tristan Pfaff s’impose d’ores et déjà, au sein de sa génération, comme l’un des plus grands maîtres du clavier » (Improvisation so piano, Jean-Pierre Thiollet, Neva Editions, 2017).Après avoir fait salle comble le jour de ses 30 ans lors de la sortie de son album « Piano encores » (label Aparté), Tristan Pfaff est de retour à la salle Gaveau le 26 novembre 2021 pour présenter son dernier album « Voltiges » (label AdVitam). Sa discographie comprend encore 5 autres disques : « live » à Auvers-sur-Oise (label DiscAuvers), Liszt et Schubert, (label Aparté), 12 études de Karol Beffa et Tableaux d’enfance (label AdVitam).Tristan Pfaff est l’invité des scènes les plus prestigieuses : Gaveau, Victoria Hall, Tchaikovski Hall, Khatchaturian Concert Hall, festivals d’Auvers-sur-Oise, les Folles Journées, Heidelberg, Nohant, la Roque d’Anthéron, Liszt en Provence, les Serres d’Auteuil, les Musicales du Golfe, Menton, Biarritz (et bien d’autres dans plus d’une vingtaine de pays)et participe à de nombreuses émissions de radio (France Musique, Radio Classique…) et télévision ( la « Boîte à Musique » de Jean-François Zygel et de « Vivement Dimanche » chez Michel Drucker sur France 2).

Virtuose, Tristan Pfaff l’est assurément et sa renommée flatteuse repose en partie sur cette maîtrise du clavier qui a littéralement saisi nombre d’auditoires. Mais le pianiste français s’impose avant tout comme un musicien sans concession, abordant les partitions avec une franchise et une honnêteté admirables, soulignant la poésie à chaque œuvre sans jamais céder aux effets gratuits ni aux maniérismes doucereux. De ce fait, peu d’interprètes savent comme lui faire chanter le romantisme torrentiel de Rachmaninov dont il propose ici un florilège plantureux (avec des pages célèbres telles que les extraits des Morceaux de fantaisie ou le Prélude op. 32 n° 10), ou encore celui différent mais tout aussi sensible de Tchaïkovski (Andante maestoso de Casse-Noisette revisité par Pletnev), sans oublier le rare Lezghinka construite sur un thème populaire russe de Liapounov. Dans la Paraphrase sur Thaïs de Massenet écrite par Saint-Saëns ou les Réminiscences de Norma de Liszt, Tristan Pfaff fera tout autant chanter son piano, lyrique, intense et poétique.


Bon à savoir


Namur Concert Hall - Grand Manège, 82 rue Rogier, 5000 Namur
Infos et réservations : grandmanege.be







Partager