Contrastes musicaux : des mathématiques au romantisme avec Vahan Mardirossian

Le mercredi 29 mai 2019
  • À 20:00
Mons, Arsonic

À propos de cet événement

Chef principal de l’Orchestre de Caen et directeur musical de l’Orchestre National de Chambre d’Arménie,  Vahan Mardirossian élabore un programme tout en contraste ! Rassemblant Jean-Sébastien Bach et Dmitri Schostakovitch, tous deux obsédés par les mathématiques et l’art de la fugue. Par contraste, Mardirossian propose ensuite un dialogue entre deux grands romantiques, Piotr Illitch Tchaikovsky et Eric Tanguy, l’un des compositeurs actuels les plus fidèles à cette sensibilité lyrique, dont nous aurons le privilège d’entendre la création de son Adagio pour cordes.

 Vahan Mardirossian, direction et piano

► Programme :

  • Jean-Sébastien Bach : Concerto n° 5 en fa mineur pour piano et orchestre, BWV 1056
  • Dmitri Schostakovitch : Quatuor à cordes n° 8 en ut mineur, op. 110

_____

  • Eric Tanguy : Adagio pour cordes
  • Piotr Illitch Tchaikovsky : Sérénade pour cordes en ut majeur, op. 48

Partenariat MARS (Mons Arts de la Scène) / ORCW (Orchestre Royal de Chambre de Wallonie)


Vahan Mardirossian, direction et piano

Durant la saison 2016-2017, Vahan Mardirossian a fait ses débuts à la baguette avec l’Orchestre Symphonique de Moscou « Russian Philharmonic », Orchestre Symphonique de Sanremo ainsi que Kansai Philharmonic Orchestra avec lequel il a interprété la 9ème Symphonie de Beethoven à Osaka pour le concert de Noel 2016.

La saison précédente, Vahan Mardirossian a dirigé le NHK Symphony Orchestra, le Japan Philharmonic Orchestra, Tokyo Philharmonique Orchestra, le Real Orquesta Sinfonica de Sevilla, le Sudwestfalen Philharmonic Orchestra, Prague Radio-Symphony Orchestra et l’Orchestre Philharmonique de Sofia.

Vahan Mardirossian est le Chef Principal de l’Orchestre de Caen et le Directeur Musical de l’Orchestre National de Chambre d’Arménie (NCOA).

Le parcours à la baguette de Vahan Mardirossian commence à l’âge de 15ans. Il est nommé Chef Principal et Directeur Musical de l’Orchestre de Chambre des Jeunes de Centre Culturel Arménien.

Depuis, il dirige régulièrement l’Orchestre Philharmonique de Prague, Prague Radio Symphony Orchestra, l’Orchestre Philharmonique d’Arménie, l’Orchestre National des Pays de Loire, Tokyo Mozart Players, l’Orchestre « Amalgames » (constitué des meilleurs éléments de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et l’Orchestre Symphonique SWR Baden-Baden–Freiburg), l’Orchestre de Douai, Les Czech Soloists, l’Orchestre Philharmonique de Liban, l’Orchestre de Caen, l’Orchestre de Cannes, l’Orchestre d’Opéra de Toulon, l’Orchestre de Chambre de Novossibirsk, l’Orchestre National de Chambre d’Arménie…

Il a comme soliste des musiciens de renommée internationale comme I.Gitlis, S.Babayan, A.Markov, A.Dumay, V.Sverdlov-Ashkenazy, G.Sollima, B.Andrianov, C.Bohorquez, D.Poppen, B.Engerer, X.Phillips, L.Vogt, K-W.Paik, R.Galiano, V.Postnikova, D.Kashimoto, S.Nakaryakov, G.Hofmann, A.Chaushian, R.Pidoux, A.Soumm, A.Ghindin, I.Tchetuev, P.Leschenko, A.Wass, J-M.Phillips-Varjabedian, Trio Wanderer, F.Mondelci, J-C.Pennetier, J.Rouvier, S.Roussev, M.Coppey, R.Arodacky, P.Vernikov, N.Dautricourt, S.Bechy, G.Touvron, S.-M.Degand, E.Rozanova, R.Daugareil, A.Cazalet, Y.Bogdanov, A.Frölich, A.Hülshoff…

Son répertoire couvre une large palette allant de la période baroque à nos jours (Tanguy, Saariaho, Rautavaara, Dutilleux, Rihm, Kagel, Crumb, Ligeti, Mulsant, Canat de Chizy, Hersant, Sollima…)

En mai 2013 Vahan Mardirossian a dirigé la création française de l’opéra de Tigranyan «Anouche» au Théâtre Nanterre-Amandiers.

À la tête de ses deux orchestres Vahan Mardirossian a enregistré le Concerto pour violon de Tchaïkovski (Stéphanie-Marie Degand, Orchestre de Caen) et la 1ère Symphonie pour cordes et la Suite pour orchestre op.42 de Florentine Mulsant (NCOA).

Pianiste reconnu, depuis plusieurs années, Vahan Mardirossian combine ces deux passions en dirigeant du clavier les concertos (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Grieg, Chostakovitch…).  Il joue également sous la direction des grands chefs tels Kurt Masur, Paavo Jarvi, Yutaka Sado, John Axelrod, Yuri Ahronovith

C’est la rencontre avec Kurt Masur qui a permit de marquer un tournant définitif dans la carrière de Vahan Mardirossian. Il est invité par Maestro au séminaire de direction d’orchestre à New York où il dirige parmi les lauréats l’orchestre de Manhattan School.

Suite à cela, en 2005, Vahan Mardirossian crée l’orchestre de chambre « Maestria » avec lequel il se produit en France, incluant le Théâtre des Champs-Élysées et la Halle aux Grains de Toulouse.

vahanmardirossian.com


 

Bon à savoir

► Arsonic, rue de Nimy, 138, 7000 Mons

Tickets : 25/22/18€
Places non numérotées - Gratuit pour les moins de 25 ans (quota limité à 20 places). L’ORCW est partenaire de l’article 27 (tarif :1,25€).

Réservations : Visit Mons - 27, Grand-Place, 7000 Mons -  065/33.55.80
info.tourisme@ville.mons.be - www.visitmons.be / surmars.be
Partager