Mozart – L’éternel jeune homme / Vahan Mardirossian, Haiou Zhang

Le jeudi 25 novembre 2021
  • À 20:00
Mons, Arsonic

À propos de cet événement

100% Wolfgang Amadeus Mozart.

L’année 1756 voit la naissance d’un des plus grands génies de l’Histoire de la musique.  Wolfgang Amadeus Mozart nous a laissé une œuvre impressionnante malgré sa courte existence ! Amadeus, l’« aimé des Dieux », compose sa première symphonie à l’âge de 9 ans.  Quand il écrit ses trois Divertimenti six ans plus tard, il est déjà un compositeur chevronné avec 135 œuvres à son actif. Initialement pour quatuors à cordes, leur version orchestrale  donne une sonorité plus riche et une couleur plus brillante. Mozart a 21 ans lorsqu’il écrit son 9ème Concerto pour piano connu sous le nom du Concerto « Jeunehomme », probablement pour une jeune pianiste française de passage à Salzbourg répondant au nom de Louise Victoire Jenamy, immortalisée dans l’une de ses créations parmi les plus émouvantes !

Vahan Mardirossian, direction
Haiou Zhang, piano

Programme : Wolfgang Amadeus Mozart

  • Symphonie n°1 en mi bémol majeur K 16
  • Concerto pour piano n°9 en mi bémol majeur K 271, « Jeunehomme »
  • Divertimento pour cordes en fa majeur K 138

Vahan Mardirossian, chef d’orchestre – Piano

Après avoir passé 9 ans à la tête de l’Orchestre de Caen (2010-2019), Vahan Mardirossian est nommé Chef Principal du City Chamber Orchestra of Hongkong (CCOHK) en septembre 2019 et Directeur musical de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie (ORCW) à partir de janvier 2020. Il est également Directeur Musical de l’Orchestre National de Chambre d’Arménie (NCOA) depuis 2011.

Pianiste reconnu internationalement et chef d’orchestre, Vahan Mardirossian combine depuis plusieurs années ses deux passions en dirigeant les concertos du clavier (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Grieg, Chostakovitch…). En tant que soliste, il s’est produit sous la direction de grands chefs tels que Kurt Masur, Paavo Järvi, Yutaka Sado, John Axelrod, Yuri Ahronovith… et a enregistré plusieurs disques consacrés à Schubert, Brahms, Bach, Händel, Beethoven, Tanguy, Mulsant…

La rencontre avec Kurt Masur est déterminante dans la carrière de Vahan Mardirossian. A l’invitation du Maestro, il dirige l’orchestre de Manhattan School lors d’un séminaire de direction d’orchestre à New York. Cette opportunité orientera définitivement sa carrière dans cette voie.

En 2005, Vahan Mardirossian crée l’orchestre « Maestria » avec lequel il se produit dans toute la France, dont Paris au Théâtre des Champs-Élysées et Toulouse à la Halle aux Grains.

Il est régulièrement invité à diriger des orchestres prestigieux tels que le NHK Symphony Orchestra,  le New Japan Philharmonic Orchestra, le Tokyo Philharmonic Orchestra, le Prague Philharmonic Orchestra, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre Symphonique de Moscou « Russian Philharmonic », l’Orchestre Sinfonica de Sanremo, le Real Orchestra Sinfonica de Sevilla, le Philharmonie Südwestfalen, l’Orchestre Colonne…

Il a collaboré avec des solistes de renommée internationale comme Ivry Gitlis, Alexander Markov, Augustin Dumay, Akiko Suwanai, Sergeï Babayan, Alexandre Kantorow, Lars Vogt, Vladimir Sverdlov-Ashkenazy, Diemut Poppen, Brigitte Engerer, Xavier Phillips, Kun Woo Paik, Richard Galliano, Viktoria Postnikova, Daishin Kashimoto, Sergueï Nakariakov, Gary Hoffmann, Alexander Chaushian, Roland Pidoux, Alexandra Soumm, Alexander Ghindin, Igor Tchetuev,  Polina Leschenko, Ashley Wass, Jean-Marc Phillips-Varjabedian, le Trio Wanderer, Jean-Claude Pennetier, Jacques Rouvier, Svetlin Roussev, Marc Coppey, Pavel Vernikov, Nicolas Dautricourt, Stéphane Béchy, Guy Touvron, Stéphanie-Marie Degand, …

Son vaste répertoire s’étend des chefs-d’œuvre baroques aux œuvres contemporaines (Tanguy, Saariaho, Rautavaara, Hersant, Dutilleux, Rihm, Kagel, Crumb, Ligeti, Mulsant, Canat de Chizy…).

Site officiel : vahanmardirossian.com
Crédit photo @ Rino Noviello


Haiou Zhang, piano

Très jeune, Haiou Zhang a été largement reconnu par les critiques et le public en Europe, en Amérique du Nord et du Sud et en Extrême-Orient.

Au cours des trois dernières saisons, Haiou Zhang a donné plus de 30 récitals dans les principales salles de concert de son pays d’origine, la Chine, à plus de 40000 amateurs de musique classique. Lors d’une nouvelle tournée de concerts en 2019 avec le Macedonian Philharmonic Orchestra sous la direction du chef israélien Yeruham Sharovsky, il a reçu des éloges enthousiastes pour son interprétation unique du concerto pour piano n °1 de Tchaikovsky.

Ses albums CD sous le label hänssler CLASSIC sont présents sur le marché mondial. Lufthansa l’a sélectionné dans les programmes officiels de musique du conseil d’administration. Les critiques ont fait son éloge en Europe, aux États-Unis, au Canada et en Amérique du Sud. En mars 2019, Haiou Zhang a lancé son CD avec le concerto Mozart CD II avec NDR Philharmonic String Players.  » Je trouve Zhang gracieux et sensible dans les mouvements lents introspectifs, affectant ainsi émotionnellement, et convenablement vif et vif dans les finales . » – Musicweb International a observé.

Pour la prochaine saison de concerts 2020/21, Haiou Zhang lancera sa touche magique sur le Concerto pour piano n ° 21 K.467 de Mozart au Symphony Hall of Elbphilharmonie Hamburg avec la NDR Radiophilharmonie sous la direction de Joshua Weilerstein. Les autres temps forts de l’orchestre incluent Totentanz de Liszt avec l’Orchestre symphonique de Nuremberg sous Kahchun Wong, le Concerto pour piano n ° 1 de Brahms avec l’Orchestre philharmonique de Bremerhaven sous la direction de Marc Niemann, le Concerto pour piano n ° 2 de Beethoven avec l’Orchestre philharmonique de Trèves sous Renchang Fu, le Concerto pour piano de Mozart n ° 9 K.271 avec l’Orchestre symphonique national de Lituanie sous Robertas Šervenikas, Rachmaninoff Piano Concerto No.3 avec l’Orchestre symphonique de Sibérie sous Dmitry Vasiliev, Mendelssohn Piano Concerto No.2 avec l’Orchestre symphonique de Jérusalem sous Amos Talmon, Tchaikovsky Piano Concerto No. 1 avec le Voronezh State Academic Symphony Orchestra sous la direction de Vladimir Verbitsky et Mozart concertos pour piano avec le Vorpommern Philharmonic Orchestra ainsi que l’Orchestra da Camera Fiorentina de Florence. De plus, des récitals de piano le ramèneront au Konzerthaus Berlin, au Brucknerhaus Linz et entameront d’intenses collaborations de musique de chambre sur une série de concerts de radio avec le Hába Quartet du Frankfurt Radio Symphony Orchestra et les WDR Symphony Orchestra Chamber Players.

Au cours de la saison 2018/2019, il a joué le concerto pour piano Tchaikovsky n ° 1 avec le Russian National Philharmonic sous la direction de Vladimir Spivakov dans leur Europa Tour, le concerto pour piano Beethoven n ° 5 et le concerto pour piano Mozart n ° 20 K.466 avec la NDR Radiophilharmonie sous Andrew Manze , Rachmaninoff concerto pour piano n ° 3 avec l’Orchestre symphonique de Tbilissi sous Vakhtang Kakhidze et Mozart cercles de concertos pour piano avec le Deutsches Kammerorchester Berlin, l’Estonian Sinfonietta, musica assoluta, Orchestre de chambre national d’Arménie. Des débuts passionnants en concert l’ont amené à la Philharmonie de Berlin, à la Philharmonie d’Essen et à l’Elbphilharmonie de Hambourg.

Haiou Zhang a conquis des milliers de spectateurs lors d’une tournée canadienne avec la Slovaque Sinfonietta sous Kerry Stratton interprétant des concertos pour piano Beethoven et le concerto pour piano No.21 K.467 avec le Heidelberg Symphony Orchestra sous Thomas Fey au Brésil en 2010. Des ovations debout l’ont accompagné à chaque concert. Les engagements en tant que soliste ont inclus avec l’Orchestre philharmonique de chambre russe de Saint-Pétersbourg sous Juri Gilbo, l’Orchestre Filharmonica della Calabria sous Filippo Arlia, l’Ontario Philharmonic sous Marco Parisotto et des orchestres allemands tels que l’Orchestre symphonique de Hambourg, l’Orchestre symphonique de Bochum, l’Orchestre symphonique de Brandebourg, Le Württembergisches Kammerorchester Heilbronn et le Polish Philharmonic Chamber Orchestra Sopot, le tchèque Hradec Králové Philharmonic,

Haiou Zhang s’est produit dans les plus belles salles de concerts et festivals: Concertgebouw Amsterdam, Beijing Concert Hall, Sala São Paulo, CBC Glenn Can’t Studio Toronto et Laeiszhalle Hamburg, Gasteig Munich, Tonhalle Düsseldorf, Beethovenhaus Bonn, Regentenbau à Bad Kissingen et Schleswig-Holstein Musik Festival, Kissinger Sommer, Festspiele Mecklenburg-Vorpommern, Würzburg Bach Festival, Augsburg Mozart Festival, Weilburger Schlosskonzerte, Hohenloher Kultursommer, Festival International de Musique de Besançon en France, Festival de Música de Sant Pere de Rodes en Espagne, International Music Festival Trecastagni en Italie, Pažaislis Festival de musique en Lituanie, Festival international de musique Kurressare en Estonie et Festival international de musique d’automne de Tbilissi en Géorgie.

Ses collaborateurs en musique de chambre sont le quatuor à cordes Vision, le Quatuor Hermès, le Quatuor à cordes Meccore, Eldbjørg Hemsing, Feng Ning, Sarah Christian, Friederike Starkloff, Solenne Paidassi et Leonid Gorokhov.

Haiou Zhang est régulièrement entendu dans des concerts et des interviews pour diverses stations de radio et télévision, telles que CCTV China, SF1 Switzerland, NPR, BBC3, CBC, Classical FM96.3, Ontario TV Canada, Radio 4 Netherland, ORF 1 Austria, Radio New Zealand , France télévision 3 et a une forte présence dans le paysage de la radio classique allemande à BR-Klassik, NDR Kultur, WDR3, SWR2, Deutschlandradio Kultur et la Deutsche Welle TV.

Grand Prix au cinquième concours international de piano Vladimir Horowitz et premier concours de piano duo à Shenzhen, en Chine. Haiou Zhang a reçu le prix du public aux Jeux olympiques de piano du festival d’été de Bad Kissingen, le Gundlach Music Award et le Dr. Maria Zbick Artist Award.

Outre sa carrière de concertiste, il est également directeur musical et fondateur du Festival international de musique Buxtehude / Altes Land / Harburg dans le nord de l’Allemagne. Le festival s’est énormément imposé comme l’une des institutions de musique classique les plus prospères de la région métropolitaine de Hambourg. À partir de janvier 2020, Haiou Zhang est nommé nouveau directeur musical d’ Öschberghof Klassik à Donaueschingen.

Haiou Zhang a reçu sa toute première leçon de piano à l’âge de presque neuf ans. Deux ans plus tard, il se démarque comme l’un des 4 seuls candidats (150 au total) à être accepté au Conservatoire central de musique de Pékin et diplômé en 2002 avec des honneurs spéciaux. En 2011, il est diplômé avec la meilleure note de la classe de soliste de la Hochschule für Musik und Theater Hannover avec le professeur Bernd Goetzke, dernier élève du légendaire pianiste Arturo Benedetti Michelangeli. Haiou Zhang donne des masterclasses au Canada, aux États-Unis, en Italie, en Allemagne, en Suisse et dans diverses universités en Chine.

Bon à savoir

Salle Arsonic, rue de Nimy, 138, 7000 Mons.
Concert d’une heure sans pause suivi d’un After de l’ORCW.
Places non numérotées : 20/18/15€ - 5€ (Demandeur d’emploi) - 1,25€ (Article 27) - Gratuit pour les moins de 25 ans.

Réservations : VisitMons - 27, Grand-Place, 7000 Mons - +32(0)65 33 55 80 -
info.tourisme@ville.mons.be - www.visitmons.be / MARS (Mons Arts de la Scène) - +32(0)65 39 59 39 – public@surmars.be - www.surmars.be

Partenariat MARS (Mons Arts de la Scène) / ORCW (Orchestre Royal de Chambre de Wallonie)
Partager