Concert de Nouvel An – L’ORCW invite l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège

Le samedi 15 janvier 2022
  • À 20:00
Mons, Théâtre La Manège

À propos de cet événement

L’ORCW invite l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Rachmaninov comme vous ne l’avez jamais entendu.

Créé sous les doigts de Sergueï Rachmaninov lui-même, l’impitoyable Troisième Concerto met au défi devant nos yeux Nikolaï Lugansky, l’un des plus grands pianistes russes de tous les temps. Passionné d’échecs, ce dernier considère le compositeur comme son père spirituel. En deuxième partie de soirée, le vaste poème symphonique Une vie de héros fait du jeune Richard Strauss le protagoniste d’une série de tableaux imaginaires servis par une musique luxuriante.

Orchestre Philharmonique Royal de Liège
Gergely Madaras, direction
Nikolaï Lugansky, piano

Programme :

  • Sergueï Rachmaninov , Concerto pour piano n° 3
  • Richard Strauss, Une vie de héros

Orchestre Philharmonique Royal de Liège 

Directeur général : Daniel Weissmann
Directeur musical : Gergely Madaras 

Créé en 1960, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (OPRL) est la seule formation symphonique professionnelle de la Belgique francophone. 

Soutenu par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Ville de Liège, la Province de Liège, l’OPRL se produit à Liège, dans le cadre prestigieux de la Salle Philharmonique (1887), dans tout le pays (à Anvers, Ath, Bruxelles, Charleroi, Eupen, Mons, Namur, Ostende, Saint-Hubert, Saint-Vith, Turnhout…), dans les grandes salles et festivals d’Europe (Amsterdam, Paris, Vienne, Espagne, Suisse…), ainsi qu’au Japon et aux États-Unis. En 2021, l’OPRL est invité pour une résidence au Malta International Music Festival. 

Sous l’impulsion de son fondateur Fernand Quinet et de ses Directeurs musicaux (Manuel Rosenthal, Paul Strauss, Pierre Bartholomée, Louis Langrée, Pascal Rophé, François-Xavier Roth, Christian Arming), l’OPRL s’est forgé une identité sonore au carrefour des traditions germanique et française. Un travail qui est poursuivi par Gergely Madaras depuis septembre 2019. À une volonté marquée de soutien à la création, de promotion du patrimoine franco-belge, d’exploration de nouveaux répertoires s’ajoute une politique discographique forte de plus de 100 enregistrements. 

Parmi son actualité discographique, citons l’intégrale Respighi (BIS), des oeuvres de Saint-Saëns (BIS), Bloch et Elgar (La Dolce Volta), Ysaÿe (Alpha), Franck (Fuga Libera, Musique en Wallonie), Gabriel Dupont (Fuga Libera), Contemporary Clarinet Concertos avec Jean-Luc Votano (Fuga Libera, Heroes Adrien La Marca (La Dolce Volta) et Amanda Favier (NoMadMusic). 

Depuis 20 ans, l’OPRL a pris le parti d’offrir le meilleur de la musique au plus grand nombre, au moyen de formules originales (Music Factory, Les samedis en famille, Happy Hour !, OPRL+) et de séries dédiées (Musiques anciennes, Musiques du monde, Piano 5 étoiles, Orgue). Depuis 2016, il bénéficie d’un partenariat avec la chaîne TV Mezzo Live HD (Europe, Asie, Canada). 

Jeunes. L’OPRL est également soucieux de son rôle citoyen tout au long de l’année, en allant vers des publics plus éloignés de la culture classique. Il s’adresse particulièrement aux jeunes, au moyen d’animations dans les écoles, de concerts thématiques (dont L’Orchestre à la portée des enfants) et surtout, depuis 2015, par la mise en place d’orchestres de quartier avec l’association ReMuA (El Sistema Liège). 

www.oprl.be


Gergely Madaras

Depuis le 1er septembre 2019, le jeune chef d’orchestre hongrois Gergely Madaras (36 ans) est le neuvième directeur musical de l’OPRL.

Né à Budapest en 1984, Gergely Madaras a d’abord étudié la musique folklorique hongroise, avant de se consacrer à la flûte, au violon et à la composition. Il est diplômé de la Faculté de flûte de l’Académie Franz Liszt de Budapest et détenteur d’un Master en direction d’orchestre de l’Académie de musique et des arts du spectacle de Vienne. Il a été chef principal de l’Orchestre Symphonique de Savaria (Hongrie, 2014-2020) et Directeur musical de l’Orchestre Dijon Bourgogne (2013-2019).

Il est régulièrement invité par des orchestres de premier plan comme le Philharmonia, le BBC Symphony, le BBC Philharmonic, le BBC Scottish Symphony Orchestra, l’Orchestre Hallé, le Filarmonica della Scala, le Maggio Musicale Fiorentino, l’Orchestra Nationale della Rai, l’Oslo Philharmonic, le Copenhagen Philharmonic, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, etc.

Il s’est produit sur les scènes de la Philharmonie de Paris, du Barbican Centre, du Royal Festival Hall (Londres) ou du Suntory Hall de Tokyo. En outre, il a fait des débuts très remarqués avec les orchestres symphoniques de Melbourne, du Queensland (Australie) et de Houston (Texas).

Opéra. Gergely Madaras s’est également taillé une solide réputation en tant que chef d’opéra. En 2012, il a été choisi comme premier récipiendaire de la bourse Sir Charles Mackerras à l’English National Opera. Une bourse qu’il a reçue à ses débuts avec cette compagnie, dans la nouvelle production de La flûte enchantée, mise en scène par Simon McBurney au Coliseum Theatre (Londres). Depuis lors, il a dirigé des productions très prisées : Les noces de FigaroLa flûte enchantéeOtelloLa traviataLa bohèmeLucia di LammermoorVanessaLe château de Barbe-BleueAlbert HerringFantasio et Viva la mamma, dans des lieux tels que l’Opéra National d’Amsterdam, le Grand Théâtre de Genève et l’Opéra d’État hongrois.

Musique contemporaine. Attiré par les répertoires classiques, romantiques et la musique hongroise, Gergely Madaras entretient également une relation privilégiée avec la musique contemporaine. Entre 2010 et 2013, il a été l’assistant de Pierre Boulez à la Lucerne Festival Academy. Ces dernières années, il a collaboré étroitement avec des compositeurs comme George Benjamin, György Kurtág et Peter Eötvös. Il a créé, dirigé ou enregistré plus d’une centaine de compositions écrites après 1970.

gergelymadaras.com
Photo © William Beaucardet


Nikolaï Lugansky, piano

Nikolai Lugansky est un pianiste qui allie élégance et grâce à une puissante virtuosité, véritable incarnation de la tradition russe sur la scène classique internationale. Reconnu comme un maître du répertoire russe et du romantisme tardif, Lugansky est réputé pour ses interprétations de Rachmaninov, Prokofiev, Chopin et Debussy. Il a reçu de nombreux prix pour ses enregistrements et son mérite artistique.

Il travaille régulièrement avec des chefs d’orchestre de haut niveau tels que Yuri Temirkanov, Kent Nagano, Mikhail Pletnev, Gianandrea Noseda et Vladimir Jurowski. Ses performances en tant que concertiste pour les saisons à venir incluent des prestations avec le Berliner Philharmoniker, le Hamburgisches Staatsorchester, l’Orchestre Philharmonique de France, l’Orchestre Philharmonique des Pays-Bas, l’Orchestre de Cleveland et la NHK à Tokyo. Lugansky fait également une tournée au Royaume-Uni avec Temirkanov et l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg.

Récitaliste régulier dans le monde entier, Nikolai Lugansky se produit fréquemment à Paris, Prague, Amsterdam Concertgebouw, Vienna Konzerthaus et Wigmore Hall à Londres. Nikolai Lugansky joue régulièrement au Festival de La Roque d’Anthéron en France, la dernière saison marquant sa 23e année consécutive d’apparition. Il se produira également au Verbier Festival en tant que soliste et chambriste.

En juin 2019, Nikolai Lugansky a reçu le Prix national de la Fédération de Russie en littérature et en art, pour sa contribution au développement et à l’avancement de la culture musicale classique russe et internationale au cours des 20 dernières années. Le « People’s Artist of Russia », titre honorifique le plus élevé pour des réalisations exceptionnelles dans les arts, lui a été décerné en avril 2013.

Nikolai Lugansky est professeur au Conservatoire d’État Tchaïkovski de Moscou depuis 1998. Il est également directeur artistique du Festival Tambov Rachmaninov et soutient et joue régulièrement dans le domaine et le musée Rachmaninov d’Ivanovka.

Décrit par Gramophone comme « l’interprète le plus précurseur et le plus fulgurant de tous », Nikolai Lugansky est un pianiste d’une profondeur et d’une polyvalence extraordinaires. Il se produit dans certains des festivals les plus prestigieux au monde, notamment les festivals d’Aspen, de Tanglewood Ravinia et de Verbier. Les collaborateurs de musique de chambre incluent Vadim Repin, Alexander Kniazev, Mischa Maisky et Leonidas Kavakos.

Nikolai Lugansky a remporté plusieurs prix pour ses nombreux enregistrements. Son CD de récital avec les Sonates pour piano de Rachmaninov a remporté le Diapason d’Or, tandis que son enregistrement de concertos de Grieg et Prokofiev avec Kent Nagano et le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin était un « Gramophone Editor’s Choice ». Lugansky a un contrat exclusif avec Harmonia mundi et ses 24 Préludes de Rachmaninov, sortis en avril 2018, ont rencontré des critiques enthousiastes. Il a été décrit comme ayant « une capacité à enchanter l’oreille… avec un sentiment profond pour la musique » (The Financial Times). Il a sorti un enregistrement de musique pour piano solo de Debussy en 2018, ainsi que « César Frank, Préludes, Fugues & Chorals » (mars 2020) qui a remporté le Diapason d’Or. Pour son album le plus récent et acclamé par la critique de novembre 2020, Lugansky a enregistré les dernières sonates de Beethoven, op. 101, 109 et 111.

nikolaylugansky.com
Photo © Marco Borggreve

Bon à savoir

Théâtre Le Manège, Rue des Passages 1, 7000 Mons

Concert de 2 X 40’ (+ pause 20’) 


Places non numérotées : 20/18/15€ - 5€ (Demandeur d’emploi) - 1,25€ (Article 27) - Gratuit pour les moins de 25 ans.

► Réservations : VisitMons - 27, Grand-Place, 7000 Mons - +32(0)65 33 55 80 -
info.tourisme@ville.mons.be - www.visitmons.be / MARS (Mons Arts de la Scène) - +32(0)65 39 59 39 – public@surmars.be - www.surmars.be

Partenariat MARS (Mons Arts de la Scène) / ORCW (Orchestre Royal de Chambre de Wallonie) / OPRL (Orchestre Philharmonique Royal de Liège)
Partager