Mozart vs Salieri

Une compétition musicale mémorable ordonnée par l’empereur Joseph II a eu lieu le 7 février 1786 dans le cadre d’un festival dans l’orangerie du palais de Schönbrunn à Vienne. Les chanteurs et musiciens de cour italiens ont exécuté « Prima la musica e poi le parole » (« D’abord la musique, ensuite les paroles ») d’Antonio Salieri tandis que « Der Schauspieldirektor » (« Le Directeur de théâtre ») de Mozart fut exécuté par un ensemble de chanteurs et musiciens allemands.

L’idée était d’opposer un singspiel allemand à un opera buffa italien, la troupe allemande à la troupe italienne. L’objectif commun était de mettre tous les atouts de son côté et de former l’équipe gagnante.

Le Festival de l’Eté Mosan propose de recréer la soirée de l’Empereur, de tisser des liens entre les deux opéras, de leur donner un cadre commun, tout en maintenant chacun dans son déroulement propre.

C’est Mozart qui commence. Les Italiens, en coulisses, attendent leur tour, tout en surveillant ce qui se passe chez leurs rivaux. Chanteurs et acteurs naviguent sans vergogne d’une compagnie à l’autre, en quête de rôles, faisant jouer les enchères. Intrigues, amour, argent, trahison déploient leurs jeux …
Mais au bout du compte, rien de plus fort que la musique !

1ère partie
Wolfgang Amadeus Mozart (Vienne, 1756 – Vienne, 1791) :
– Der Schauspieldirektor K.486, Ouverture
– Contretänze n°3 K.609, Allegro
– Der Schauspieldirektor K.486, Arietta (soprano)
– Der Schauspieldirektor K.486, Rondo (soprano)
– Due pupille amabili K.439, Andante (2 soprani et basse)
– La Flûte Enchantée K.620, Marche des Prêtres
– Les Noces de Figaro K.492, Non più andrai (basse)
– Der Schauspieldirektor K.486, Trio (2 soprani et ténor)
– Così fan tutte K.588, Un aura amorosa (ténor)
– Gallimathias musicum K.32, Fugue
– Perguista bella mano K.612, Air de concert pour basse et contrebasse
– Der Schauspieldirektor K.486, Vaudeville (2 soprani, ténor, basse)

2e partie
Antonio Salieri
(Legnago, 1750 – Vienne, 1825)
– Sinfonia, Allegro con brio
– Signor poeta mio …, Poco allegro (ténor, basse)
– No dubitar …, Allegro (soprano)
– Là tu vedrai chi sono…, Andante maestoso (soprano)
– Caro oggetti…, Adagio (soprano, ténor, basse)
– Via largo, largo…, Allegro (soprano)
– Cavatina, Allegro molto (soprano)
– Finale, allegro moderato – allegro moltissimo ( 2 soprani, ténor, basse )

Avec :
Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Jean-François Chamberlan, concertmeister
Bernard Delire, adaptations musicales & littéraires – Direction d’orchestre
Jean-Louis Danvoye, comédien et metteur en scène
Shadi Torbey, baryton-basse, création littéraire
L’Ensemble Quartz (Quintette à vents : Gérard Noack, flûte – Thierry Cammaert, hautbois – Mathieu Roskam, clarinette – Pierre Billiet, cor – Kensuke Taira, basson)
Aurélie Moreels, soprano
Sarah Defrise, soprano
Xavier Flabat, ténor

Partager