Amadeus et ses compagnons

Le samedi 11 novembre 2017
  • À 20:00
Mons, Arsonic

À propos de cet événement

A l’occasion du 25e anniversaire de l’asbl Amadeus, célébrons (Wolfgang) Amadeus (Mozart) et ses compagnons, des compositeurs d’hier et d’aujourd’hui comme Patrick Dheur, Michel Lysight (qui aura 60 ans en 2018, tout comme l’ORCW), ….

Co-production asbl Amadeus, ORCW, Mars

Avec :
Orchestre Royal de Chambre de Wallonie
Jean-François Chamberlan, direction
Anne Pingen, alto

Au programme :

  • Patrick Dheur : Création – Les cordes enchantées, mouvement symbolique pour orchestre à cordes
  • Francesco Geminiani : Concerto Grosso en ré mineur « La Follia », op. 5 n°12
  • Patrick Dheur : Intermezzo 3 « In memoriam Harmony », pour orchestre à cordes
  • Michel Lysight : Adagio pour orchestre à cordes
  • Wolfgang Amadeus Mozart : Adagio et Fugue K 546 
  • Michel Lysight : The Old Masters of Speyside, pour orchestre à cordes

________

  • Patrick Dheur : « Modeste » Pastiche 
  • Wolfgang Amadeus Mozart : Quatuor en ut majeur K 465, « Les Dissonances » – 2e mouvement : Andante cantabile
  • Michel Lysight : Septentrion pour alto solo et orchestre à cordes
  • Wolfgang Amadeus Mozart : « Petite Musique de nuit »

Jean-François Chamberlan, violon

Jean-François Chamberlan étudie le violon dès l’âge de 10 ans et obtient ses diplômes de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Gand.

Lauréat du Concours Dexia Axion Classic (anciennement Pro Civitate) pour le violon et la musique de chambre, élève d’Arthur Grumiaux pendant quatre ans, il entre en 1983 à l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, à l’époque dirigé par Philip Hirshhorn.

Il se produit en soliste sous la direction de chefs réputés comme Georges Octors, Jan Corazolla, Rudolf Werthen, Antonio de Almeida, Roberto Benzi, Jean-Pierre Wallez, Jean-François Paillard, Rudolf Barshaï…

Il cherche aussi à faire découvrir au public les richesses des compositeurs de notre temps et crée de nombreuses oeuvres contemporaines (Fafchamps, Lysight, Preudhomme…)

Jean-François Chamberlan est professeur de violon et de musique de chambre à l’Institut supérieur de Musique et de Pédagogie (IMEP) à Namur.

Indépendamment de ces activités, il participe à de nombreux concerts en quatuor, en trio ou en duo.

Jean-François Chamberlan joue sur un violon Giambattista Rogeri de 1697.


 

Anne Pingen, alto

Anne Pingen a obtenu ses diplômes supérieurs de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Musique de Mons.

En 1977, elle est lauréate du Concours Pro Civitate, ce qui l’amène déjà à se produire en soliste en Belgique et à l’étranger. Elle devient rapidement chargé de cours de violon et de musique de chambre au Conservatoire Royal de Musique de Mons.

Passionnée de musique de chambre, elle entre en 1982 dans l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, alors sous la direction de Philippe Hirshhorn, au pupitre de soliste des seconds violons.

En 1990, elle passe au pupitre d’alto solo de l’orchestre, ce qui lui permet de se produire régulièrement en soliste, notamment sous la direction de chefs réputés comme Jean-Pierre Wallez et Georges Octors. Elle est actuellement chef de pupitre des alti.

Anne Pingen est membre de l’ensemble  Rosamunde et directrice de l’Ecole de musique de Lasne.

Elle joue sur un alto Giambattista Guadagnigni de 1743.


Métamorphoses- Patrick DheurPatrick Dheur,
compositeur & pianiste

Patrick Dheur est un  artiste qui développe sa créativité au travers des multiples facettes de l’art musical. Sa carrière de pianiste-concertiste prend son envol dès la fin de ses études au Conservatoire Royal de Liège (Belgique), sa ville natale. Il remporte divers concours et distinctions internationales, notamment le premier prix du Concours Szymanowski. Les Etats-Unis occupent très tôt une place privilégiée dans ses activités. Sélectionné par Leon Fleisher au Peabody Conservatory de Baltimore, il y séjourne à plusieurs reprises, donnant de nombreux concerts, dont un récital très remarqué au Lincoln Center à New York.

Artiste de renommée internationale, on le retrouve comme soliste invité de nombreux orchestres (le Scottish Chamber Orchestra, les Solistes de Moscou avec Yuri Bashmet, l’Orchestre National de Belgique, les orchestres philharmoniques de Liège, de Grenoble, de Hong-Kong, de Jérusalem, le Springfield Symphony, le Norfolk Symphony, l’Orchestre “G. Enesco” de Bucarest, le Wiener Sinfonietta, La Camerata de Lausanne avec Pierre Amoyal, l’Orchestre Royal de chambre de Wallonie, entre autres) sur les scènes les plus prestigieuses.

Parallèlement, sa discographie se développe et son catalogue comprend à ce jour 20 CDs.

Il est régulièrement invité à siéger dans le jury de Concours internationaux et est Responsable du Musée Grétry à Liège.

Patrick Dheur est connu pour son attachement à la culture musicale de la Ville de Liège. L’intégrale de la musique pour piano de César Franck en est un bel exemple. On peut y ajouter sa vocation à mettre en évidence des chefs d’œuvre de compositeurs liégeois. Désigné par la Fédération Wallonie-Bruxelles de Belgique, Chargé de mission pour les Commémorations du bicentenaire de la mort du compositeur André-Modeste Grétry, il exhume un manuscrit inédit de 1770 du compositeur.

Son activité d’interprète se double d’une activité créatrice intense. Sa production de compositeur comporte un trentaine d’opus (des oeuvres symphoniques pour piano, de la musique de chambre, des concertos, une Cantate, des Mélodies, ..).

Sa saison 2016 le mène en Italie, en Norvège et aux Etats-Unis pour une tournée avec en clé de voûte, un concert au Carnegie Hall de New York le 16 novembre.

Enfin, Patrick Dheur est l’auteur d’un ouvrage littéraire (La musique du bout des doigts) paru aux Editions Luc Pire et récemment traduit en chinois, en support à ses tournées asiatiques.

Site : Patrick Dheur


Michel Lysight,
compositeur et chef d’orchestre

Compositeur et chef d’orchestre belgo-canadien né en 1958, Michel Lysight étudie la musique à l’académie de Schaerbeek où il obtient en 1981 la médaille du Gouvernement pour le piano (classe de Klara Konrad) et la musique de chambre (classe de Renée Waelkens).

Après deux années d’études en histoire de l’art (section musicologie, ULB, 1976-1978), il entre au Conservatoire Royal de Bruxelles où il obtient les premiers prix d’histoire de la musique, de méthodologie du solfège, de psycho-pédagogie, d’harmonie, de contrepoint, de fugue et de basson. Il est également titulaire des diplômes supérieurs de solfège et de musique de chambre. Il a travaillé la direction d’orchestre avec René Defossez et Robert Janssens dans la classe duquel il obtient son premier prix avec distinction en 1997 et le diplôme supérieur en 2002.

Son premier prix de composition lui est décerné en 1989 au Conservatoire Royal de Mons dans la classe de Paul-Baudouin Michel. Cette même année, le Crédit Communal de Belgique lui commande, pour son concours annuel, l’oeuvre imposée pour les bois, intitulée Soleil Bleu. Quatrain pour quatuor à vent a obtenu le Prix Irène Fuérison 1990 de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Belgique. La Médaille d’argent avec mention de l’Académie Internationale de Lutèce (Paris) lui a été décernée en 1992 à l’occasion de son concours international de composition. L’Union des Compositeurs Belges lui a décerné le Trophée Fuga 1997 pour son action en faveur du répertoire national. Il est nominé aux « Octaves de la Musique 2012 », catégorie musique contemporaine.

Il dirige l’ensemble de musique contemporaine Nouvelles Consonances. La découverte de musiciens tels que Steve Reich ou Arvo Pärt sera essentielle pour l’évolution de son langage personnel et en fera une des figures de proue du courant post-moderne (« Nouvelle Musique Consonante ») en Belgique. Michel Lysight est membre de la Sabam, de l’Union des Compositeurs Belges et du Centre Belge de Documentation Musicale (CeBeDeM).

À son catalogue figure une centaine d’oeuvres dont la plupart sont enregistrées sur de nombreux CD’s.

Michel Lysight est professeur au Conservatoire Royal de Bruxelles et est régulièrement invité à la Bilkent University d’Ankara (Turquie) pour des master classes. En 2008-2009, il a été compositeur en résidence au Conservatoire Darius Milhaud de Paris.

Site : Michel Lysight


Bon à savoir

Arsonic, Rue de Nimy, 138, 7000 Mons
Tarif :  20 € /  18 €  /  15 € (Visa Mars) - Places non numérotées - Gratuit pour les moins de 25 ans (quota limité à 20)
Réservations : Visit Mons - 27 Grand-Place, 7000 Mons -  065/33.55.80 - info.tourisme@ville.mons.be - www.visitmons.be
Partager