Petites fugues d’Epinal (FR) / Gérard Caussé, Caroline Michel, Morgane Boudeville

Le vendredi 3 avril 2020
  • À 20:30
Epinal, Basilique Saint-Maurice (FR)

À propos de cet événement

L’ORCW et Gérard Caussé, direction et alto, participent au festival musical Les Petites fugues d’Epinal, proposé par les Amis de l’orgue du temple porestant d’Epinal et soutenu par le Professeur Alain Carpentier. L’orchestre ouvre le concert avec  le bouleversant Adagio de Barber. Gérard Caussé prend son alto pour interpréter le Lachrymae op 48, oeuvre très sensible ou les moments de tension contenus alternent avec des passages de plus grande sérénité. Deux jeunes et talentueuses chanteuses, Caroline Michel, soprano et Morgane Boudeville, alto, croisent leur voix dans  l’une des plus belles mises en musique de la douleur maternelle, le sublime Stabat Mater de Pergolèse.

Gérard Caussé, direction et alto
Caroline Michel, mezzo-soprano
Morgane Boudeville, alto

Programme :

  • Samuel BarberAdagio pour orchestre à cordes op.11
  • Benjamin BrittenLachrymae pour alto et orchestre à cordes, op. 48a / Gérard Caussé, alto
  • Giovanni Battista Pergolese : « Stabat mater » / Caroline Michel, soprano – Morgane Boudeville, alto

Gérard Caussé, alto

Figure incontestée de l’alto en France et dans le monde, Gérard Caussé a développé, en parallèle d’une carrière de soliste, en récital et comme concertiste avec les plus grands chefs et les formations les plus prestigieuses, une activité de musique de chambre unanimement reconnue pour la générosité musicale de celui qui se considère, depuis Mozart, comme un « passeur » entre les voix grave et aigüe du quatuor à cordes. !

Partenaire recherché des plus grands, Gidon Kremer (Les Sept Dernières Paroles du Christ, de Haydn), Dimitry Sitkovetsky (création mondiale de la transcription faite par Sitkovetksy des Variations Goldberg de Bach), Mischa Maisky, Michel Portal, Paul Meyer, François-René Duchâble, Renaud Capuçon, Franck Braley, Nicholas Angelich…, Gérard Caussé a influencé, par son jeu unique et son aura, plusieurs générations de musiciens, devenus, après lui, altistes par vocation. !

D’un instrument à la voix intime et au répertoire discret, peu prédisposé, de nature, à faire beaucoup parler de lui, il a su faire cette voix si particulière, reconnaissable entre toutes, et inspirer les plus grands compositeurs de son temps : Henri Dutilleux, Philippe Hersant, Michaël Lévinas, Pascal Dusapin, Hugues Dufour, Betsy Jolas, Wolfgang Rihm, Gérard Pesson… !

Sa défense des répertoires contemporains, dès la fondation de l’Ensemble Intercontemporain, où Pierre Boulez le nomme alto solo, s’accompagne d’une activité pédagogique novatrice reconnue, du Conservatoire Supérieur de Paris, à la Escuela Reina Sofia de Madrid, comme dans de nombreuses masterclasses, à Verbier, Salzbourg, Sienne, Villecroze, Lisbonne, La Havane ou Caracas…

Chef et directeur musical de l’Orchestre de Chambre de Toulouse, de la Camerata de la Fondation Caja Duero de Salamanque, Gérard Caussé incarne toutes les facettes d’une vie d’altiste hors normes et hors pair, dont témoigne une discographie, sous les plus grands labels, riche de plus de 60 enregistrements salués par le public et la critique, comme la récente transcription des Suites pour violoncelle de Bach à l’alto, entrelacées de poèmes de Rilke, dits par Laurent Terzieff, chez Erato. !

Il partage la scène avec son magnifique Gasparo da Salo, de 1560.

Crédit photo © Jarek Frankowski


Caroline Michel, soprano

Caroline Michel a fait son immersion dans la musique par l’apprentissage du violon et du chant choral. Lors de ses études au Conservatoire de Strasbourg, sa curiosité la mène à effectuer une année d’échange aux Etats-Unis à la Setnor School of Music of Syracuse University (NY) où elle étudie durant un an dans la classe de Janet Brown. Elle rentre en 2011 à Strasbourg où elle achève avec distinction ses études au Conservatoire en 2012, dans la classe de chant de Marie-Madeleine Koebelé. Elle part poursuivre ses études à l’Ecole Supérieure de Musique de Dijon. Agnès Mellon, Jean-Paul Fouchécourt et Valérie Philippin y sont ses professeurs. En 2015, elle achève sa formation en obtenant son DNSPM et son DE de chant. Depuis, elle se produit régulièrement dans des cadres prestigieux comme la Philharmonie de Paris, le Festival de Saint-Denis ou encore l’Auditorium de Dijon, sous la direction de grands chefs tels que Emmanuel Krivine, Joël Suhubiette, Martin Gester, Michel Brun, ou encore Dominique Visse. A la scène elle travaille régulièrement avec la compagnie Le Théâtre de la Clairière et dernièrement, avec Les Frivolités Parisiennes, au Théâtre Impérial de Compiègne.
Elle fait partie de l’Ensemble vocal de poche a cappella « A bocca Chiusa ».


Morgane Boudeville, alto

C’est par le biais de la Maîtrise de Bretagne que Morgane Boudeville découvre la musique. Elle y chante durant 5 ans et poursuit ensuite ses études dans le domaine artistique en suivant, en parallèle à ses cours de théâtre, les enseignements musicaux du CRR de Rennes. Dans un premier temps, Pascal Dubreuil lui enseigne la musique ancienne à travers le clavecin et le chant. Puis Martine Surais l’intègre dans sa classe de technique vocale en 2008 dont elle obtiendra le DEM en 2012. Parallèlement à sa pratique musicale, elle décrochera sa Licence de Musicologie à l’Université Rennes II en 2011.

Par la suite, elle intègre l’ESM de Dijon dans la classe de chant d’Agnès Mellon, Jean-Paul Fouchécourt et Valérie Philippin, formation qui lui apportera le Diplôme d’Etat en pédagogie du chant et le DNSPM. Et c’est en Juin 2018 qu’elle clôturera ses études en obtenant avec mention, son Master de Chant Lyrique, dans la classe d’Isabelle Germain et Fabrice Boulanger. Elle aura eu l’occasion d’interpréter Sesto dans la Clemenza di Tito de Mozart, au Grand Théâtre de Dijon, et travaille également dans de grands ensembles comme Pygmalion (Raphael Pichon), Spirito (Nicole Corti), Aedes (Mathieu Romano) …
Elle fait partie de l’Ensemble vocal de poche a cappella « A bocca Chiusa ».


Bon à savoir

►Basilique Saint-Maurice, Place Saint-Goery, 88000 Épinal, France
Infos et réservations : Office de Tourisme d’Épinal : +33(0)3 29 82 53 32 - office.tourisme@epinal.frwww.tourisme-epinal.com / FNAC : www.fnac.com 
Partager